logo Ajam

Association jurassienne d’accueil des migrants (AJAM)

Constituée en 1984, l'AJAM est chargée par la République et Canton du Jura d’organiser l’accueil, l’hébergement, la prise en charge sociale et l'accès aux soins des personnes relevant du domaine de l'asile (requérants d'asile en attente d'une décision, permis N). Elle a en outre reçu le mandat de l'accompagnement social des réfugiés reconnus (permis B) et des personnes admises à titre provisoire (permis F), pour lesquels elle développe des mesures d'insertion et d'intégration. Elle octroie une aide d'urgence aux migrants dont la demande d'asile a été rejetée ou qui ont reçu une décision de non-entrée en matière sur leur demande d'asile et qui doivent à terme quitter la Suisse (personnes déboutées ou personnes NEM). Elle exploite le Centre d’animation et de formation pour femmes migrantes (CAFF), à Delémont et à Porrentruy. Selon une clé de répartition établie en fonction de l'importance démographique des cantons, le Jura est tenu d'accueillir 1,1% des requérants qui demandent la protection de la Suisse. Pour héberger l'ensemble des migrants dont elle a la responsabilité, l'AJAM gère 7 centres d'hébergement collectif et loue plus de 150 appartements dans tout le canton du Jura.

Actualités


COURTETELLE

L'AJAM ouvre une structure d'accueil à Courtételle.

Retrouvez ci-après l'information diffusée à la population mardi 26 septembre 2017 de même que le communiqué de presse.

Information à la population Communiqué de presse

NOUS REJOINDRE

Tous les postes de travail mis au concours font l'objet d'une publication sur ce site internet. Actuellement, il n'y a pas de poste ouvert.

L'AJAM offre également des places de stage dans le cadre des formations pratiques des étudiant-e-s HES en travail social de 3e année, de la maturité spécialisée (stage pré-HES), de la formation d'assistant-e socio-éducatif-ve et de la formation en école supérieure d'éducateur-trice de l'enfance.

Etablissement d'affectation reconnu par l'organe fédéral d'exécution du service civil, elle occupe également des civilistes (jusqu'à 4 personnes simultanément).

Tout renseignement complémentaire peut être obtenu au numéro de téléphone 032 421 36 10.

ADHÉREZ À L'AJAM

Une façon de soutenir l'AJAM: adhérer à l'association.

Bulletin d'adhésion par le lien ci-dessous:

Bulletin adhesion AJAM

Les secteurs d'activité de l'AJAM

  • Secteur 1er accueil: socialisation

    L'AJAM se voit attribuer 1,1% des requérants d'asile qui sortent des Centres d'enregistrement et de procédure (CEP) de la Confédération (à Vallorbe, Bâle, Chiasso, Kreuzlingen et Altstätten).

    Chaque mois, entre 10 et 30 nouvelles arrivées doivent être gérées par l'AJAM, qui connaît la veille, pour le lendemain, le nombre de personnes supplémentaires à héberger.

    Les requérants d'asile nouvellement attribués au canton du Jura passent par un système en trois phases: socialisation (1er accueil), autonomisation (2e accueil) et séjour (3e accueil).

    En phase de socialisation, ils sont hébergés au centre de 1er accueil de Belfond, à Goumois (commune de Saignelégier), pendant environ 3 à 6 mois. Ils sont davantage encadrés afin d'anticiper leur accès à l'autonomisation. Ils bénéficient pour cela de cours de français et de modules de sensibilisation à la vie en Suisse.

    Ces informations de sensibilisation leur présentent différents aspects du quotidien de la vie en Suisse tels que les us et coutumes, le système politique et social, les droits et devoirs des requérants d'asile, le système de santé, etc.

    Civisme, codes sociaux suisses et bases légales, place de la femme, de l’homme et de l’enfant dans la société Suisse, connaissances géographiques, système de santé, prévention sexuelle… Ces thèmes font l’objet d'informations spécifiques à l’intention des requérants d’asile lors de leur arrivée dans le canton, qui ont notamment pour but de leur faire acquérir les bases fondamentales du vivre ensemble et de leur garantir une harmonie optimale avec la population locale.

    Le centre de Belfond est la seule unité qui dispose d'une cuisine collective. Des repas sont servis 3 fois par jour dans un réfectoire. Des veilleurs de nuit sont chargés, 24h/24 et 7j/7, de la surveillance et de l'encadrement.

    Différentes activités sportives et de loisirs sont proposées en phase de 1er accueil.

    Responsable du secteur / contact

    Ce secteur d'activité est placé sous la responsabilité de Jacky Vallat. L'administration du secteur 1er accueil est atteignable au numéro de téléphone 032 951 16 51 (centre de Belfond, à Goumois).

  • Secteur 2e accueil: autonomisation

    Au terme de la phase de socialisation en 1er accueil, les personnes dépendantes de l'AJAM sont appelées à s'autonomiser davantage. Elles sont alors hébergées dans les centres de 2e accueil de Courrendlin, Delémont, Montfaucon et Porrentruy. C'est durant cette phase d'autonomisation que l'accès en appartement se prépare (3e accueil).

    Cette phase a pour objectif de donner aux migrants, au travers d'un cadre structuré et structurant, les outils pour atteindre une certaine autonomie sociale. Elle s'étend sur plusieurs mois voire sur plusieurs années. Il s'agit dans un premier temps de permettre aux bénéficiaires de participer activement à la vie du centre, de s'adapter à leur nouvel environnement afin de pouvoir accéder, plus tard, à un projet de formation ou de recherche d'emploi en vue d'acquérir une autonomie sociale et financière.

    Des équipes d'assistants et de travailleurs sociaux suivent toutes les personnes hébergées en 2e accueil. Elles écoutent, orientent, conseillent et appuient les migrants dans leurs différentes démarches. Elles leur apportent l'aide dont ils ont besoin.

    Tout au long de cette phase, les migrants ont besoin d'un accompagnement social ciblé afin qu'ils puissent ajuster de manière équilibrée et judicieuse leur mode de vie aux valeurs sociales et économiques de la Suisse. Cela est nécessaire afin éviter, au maximum, l'exclusion. Pour enrayer les effets négatifs de l'inactivité et afin d'améliorer les conditions de séjour des migrants, l'AJAM organise de nombreuses animations à leur intention. Elle met également sur pied plusieurs programmes d'occupation.

    Centre pour mineurs non accompagnés (MNA)

    Le centre pour MNA de Courfaivre est également rattaché au secteur 2e accueil. Il peut héberger jusqu'à 30 jeunes qui n'ont pas de représentant légal. Il offre un lieu de vie stable et sécurisant avec hébergement et prise en charge complète. Une présence du personnel de l'AJAM est assurée 24h/24, 7 jours/7, par des assistants sociaux / éducateurs et des veilleurs.

    Ces jeunes bénéficient d'un encadrement spécialisé. La mission de l'équipe, proportionnellement plus importante que dans les structures pour adultes, est d'encadrer les jeunes au quotidien, de développer leur niveau d'autonomie et de les accompagner dans leur parcours de socialisation, afin qu'ils puissent vivre et se développer positivement dans le centre et dans la société d'accueil.

    L'accompagnement vise à l’intégration sociale (aide à la compréhension du milieu social, incitation à prendre part à des activités culturelles et sportives) et à l’intégration scolaire et professionnelle (scolarité obligatoire, classes d’accueil et d’intégration, mesures de formation et d’occupation, etc.).

    Le personnel d’encadrement est secondé par des civilistes et des bénévoles.

    Centre d'aide d'urgence

    La structure d'aide d'urgence de Soyhières (centre de Bellerive) est également rattachée au secteur 2e accueil. Elle héberge les requérants d'asile déboutés et les personnes frappées d'une décision de non-entrée en matière, qui sont assimilés aux personnes étrangères en situation illégale et qui sont donc exclus du régime de l'aide sociale de l'asile à charge de la Confédération et des cantons.

    L'AJAM fournit à ces personnes une aide d'urgence en conformité avec l'article 12 de la Constitution fédérale. Cette aide minimale comprend le versement d'un montant de Fr 10.- / jour pour la subsistance, la mise à disposition d'un lit et d'une cuisine collective au centre et l'accès aux soins.

    Responsable du secteur / contact

    Les centres de 2e accueil sont placés sous la responsabilité de Julien Thonon à l'exception du centre de Montfaucon qui est rattaché au centre de Belfond, à Goumois. L'administration du secteur 2e accueil est atteignable au numéro de téléphone 032 321 50 60 (centre de Courrendlin).

  • Secteur 3e accueil: séjour

    Le secteur 3e accueil prend le relai du 2e accueil pour les migrants qui ont acquis une certaine autonomie et qui peuvent donc être logés dans des appartements individuels.

    L'AJAM loue plus de 150 appartements dans tout le canton.

    La phase séjour se base sur le principe que l'autonomie sociale a été acquise lors de la phase précédente. Les prestations d'encadrement sont délivrées de manière centralisée depuis l'une des deux antennes du canton (centre Courrendlin et centre Porrentruy), sur demande de rendez-vous ou dans le cadre d'un suivi spécifique d'une situation donnée.

    L'activité de l'équipe d'assistants sociaux se caractérise par un travail d'orientation, par une collaboration renforcée avec le réseau médico-social ainsi que par des visites à domicile ponctuelles.

    L'accompagnement valorise les compétences du requérant et son autonomie au travers d'entretiens individuels ciblés sur une problématique, de réunions de réseau ou de modules d'intégration. Il s'agit d'un accompagnement à l'intégration. L'accent est mis sur les facteurs devant permettre au bénéficiaire d'intégrer le marché du travail.

    Responsable du secteur / contact

    Le secteur 3e accueil est dirigé par Laurent Der Stepanian. L'administration de ce secteur est atteignable au numéro de téléphone 032 321 50 40.

  • Secteur insertion et réfugiés: formation – travail – intégration

    L'AJAM a reçu le mandat d'accompagner les réfugiés reconnus (permis B) et les réfugiés admis à titre provisoire (permis F) dans leur insertion sociale et professionnelle. Par cela, le secteur insertion et réfugiés effectue un suivi social des adultes et enfants concernés. Il les soutient et les oriente dans les démarches administratives (caisse maladie, bourses, placements, autorités fiscales et administratives, etc), médicales et psychologiques, scolaires et professionnelles. Il propose des cours de langue, des formations qualifiantes de longue durée en milieu adapté, des places de stage et prend contact afin d'obtenir des postes de travail et d'apprentissage.

    Ce secteur fonctionne comme un service social classique pour ce qui est de l'attribution de l'aide sociale selon les normes CSIAS.

    L'AJAM veille à ce que les réfugiés reconnus et les réfugiés admis à titre provisoire occupent une activité professionnelle. Pour cela, elle informe les personnes concernées sur les possibilités d'accès au marché du travail, soutient et conseille les employeurs dans leurs démarches administratives, lutte contre le travail au noir, etc.

    Grâce à la mise en place d'un secteur d'activité spécifique, l'AJAM s'est fixé comme objectif prioritaire d'intégrer les réfugiés reconnus et les réfugiés admis à titre provisoire dans le marché du travail et dans la société d'accueil.

    Le secteur insertion et réfugiés dispose pour cela de plusieurs outils et mesures, en particulier celles qui sont inclues dans le Programme d'intégration cantonal (PIC) élaboré en concertation avec le Bureau de l'intégration des étrangers et de la lutte contre le racisme.

    Responsable du secteur / contact

    Ce secteur est placé sous la responsabilité ad intérim de Cindy Beurret. Il est atteignable au numéro de téléphone 032 421 36 10.

  • Secteur cours de français

    L'AJAM organise des cours de français de différents niveaux. Ils sont obligatoires pour tous les requérants d'asile, dès leur arrivée sur le territoire jurassien. Pour cela, elle a développé un support de cours particulièrement adapté.

    L'institution est également partenaire du programme COMUNICA mis en place par le Bureau jurassien de l'intégration des étrangers et de la lutte contre le racisme et AvenirFormation.

    Le programme proposé a pour objectif de favoriser l'intégration des personnes migrantes, en offrant des cours ciblés et correspondants aux besoins de chaque personne. L'apprentissage du français permet aux personnes migrantes de mieux s'insérer dans la société et de se sensibiliser à son mode de vie, tant au niveau social, économique et culturel.

    Pour chaque cours, les participants sont répartis dans les classes en fonction de leur niveau.

    A la fin de chaque cours, un entretien permet de faire le bilan sur l'évolution de l'apprentissage du français.

    Actuellement, 8 enseignants donnent des cours de français dans les structures de l'AJAM.

    Responsable du secteur / contact

    Ce secteur est dirigé par Gilles Froidevaux. Il est atteignable au numéro de téléphone 032 421 36 10.

  • Secteur soins

    Un secteur soins est chargé de suivre les migrants qui présentent des troubles comportementaux et qui ont besoin d'un support médicamenteux important. L'objectif du secteur soins est aussi de détecter les personnes qui sont susceptibles de développer des situations violentes dans les lieux d'accueil. Enfin, l'infirmier responsable, doté de compétences en psychiatrie sociale, est aussi en charge de la coordination des activités de prévention santé.

    Responsable du secteur

    Ce secteur d'activité est placé sous la responsabilité de Kasongo Mutombo.

  • Centre d'animation et de formation pour femmes migrantes (CAFF)

    L'AJAM a ouvert à Delémont et à Porrentruy des lieux d'intégration, de formation, de prévention et d'écoute pour toutes les femmes migrantes du canton du Jura. Des informations détaillées peuvent être obtenues sur le site internet www.caff.ch.

    Responsable du secteur / contact

    Ce secteur d'activité est placé sous la responsabilité de Sylvie Baume et est atteignable aux numéros de téléphone 032 422 15 33 (antenne de Delémont) et 032 466 39 87 (antenne de Porrentruy).

  • Secteur administration centrale / finances

    L'AJAM dispose d'une cellule administrative et financière centralisée. Cette cellule est responsable de l'administration générale de l'AJAM, de la gestion de la caisse maladie, du suivi des contrats de bail à loyer, de la comptabilité et du parc informatique. Elle est compétente pour entretenir les contacts avec les services financiers du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) et de la République et Canton du Jura.

    Elle est également chargée du suivi des apprenti-e-s.

    Responsable du secteur / contact

    Ce secteur d'activité est placé sous la responsabilité de Pierre-Alain Vallat. L'administration centrale est atteignable au 032 421 36 10.