Autonomisation (Secteurs 2e accueil et 3e accueil)

Au terme de la phase de socialisation en 1er accueil, les personnes dépendantes de l'AJAM sont appelées à s'autonomiser davantage. Elles sont alors hébergées dans les centres de 2e accueil de Courrendlin, Courfaivre, Delémont et Soyhières. C'est durant cette phase d'autonomisation que l'accès en appartement devient possible (3e accueil).

Une équipe d'assistants et de travailleurs sociaux suit toutes les personnes hébergées en 2e accueil et en 3e accueil. Elle écoute, oriente, conseille et appuie les demandeurs d'asile dans leurs différentes démarches. Elle leur apporte l'aide dont ils ont besoin.

Tout au long de l'année, les migrants ont besoin d'un accompagnement social ciblé afin qu'ils puissent ajuster de manière équilibrée et judicieuse leur mode de vie aux valeurs sociales et économiques du pays d'accueil. Cela est nécessaire afin éviter, au maximum, l'exclusion. Pour enrayer les effets négatifs de l'inactivité et afin d'améliorer les conditions de séjour des migrants, l'AJAM organise de nombreuses manifestations et animations.

Ces secteurs d'activité sont placés sous la responsabilité de Julien Thonon (secteur 2e accueil) et de David Bassin (secteur 3e accueil).